J’avoue, pour moi, la radio Ici et Maintenant, c’était un peu la radio des gentils allumés. J’écoutais ces émissions sur Internet, comme au moment de mon adolescence quand je lisais ces livres de poche dans une collection rouge et or sur les mystères de l’île de Pâques ou les soucoupes volantes sans vraiment trop y croire. J’étais curieux, ouvert d’esprit mais sceptique. Et pourtant, six mois ont passés, et grâce à ces gens, j’ai expérimenté le tantrisme et j’en suis à chercher l’essence de la non-dualité dans la méditation. C’est ce chemin que je vais essayer de vous raconter…

Dans une émission, intitulé l’ouverture du 3ème œil, un invité racontait qu’il avait fait monter la Kundalini en restant allongé sur le dos et en fixant un point sur le plafond. Je me suis dit que cela ne coutait rien d’essayer et d’ailleurs cela n’a rien donné sur moi. Cependant, il m’avait donné la clé de ce qui allait être la base de ma pratique et que plus tard, j’ai découvert comme étant proche du yoga-nidra. Allongé sur le dos sans rien faire sinon contrôler son corps par la conscience comme un jeu pour bébé, ça c’est mon yoga, le yoga que j’aime !

1 –  Après la lecture d’un livre sur le symbolisme du corps je me suis massé les pieds et j’ai senti quelque chose à cet endroit. J’ai imaginé que c’était mes chakras, alors par de l’autosuggestion peut-être j’ai amplifié ce mouvement tournant.
2 – Petit à petit ma respiration s’est mise en place. Je m’étais souvenu d’avoir lu dans un livre qu’il fallait inspirer lentement, comme on mange lentement un aliment pour en apprécier la saveur. On ne s’en rend pas compte, mais c’est bon de respirer.
3 – Un jour, lors d’une séance,  j’ai eu une sensation étrange et surprenante, une montée d’énergie qui est partit des pieds et qui est remontée jusqu’aux genoux. Je compris que j’avais franchi un pas décisif et était entré dans un nouveau monde bizarre.
4 – J’avais entendu Gérard Longuet parler de ce chakra situé près du périnée et en me concentrant dessus, j’ai eu des sensations proches de ce que je pense être un orgasme féminin, à se demander si je ne vivais pas une expérience homosexuelle sans avoir besoin de sortir avec un gros barbu habillé de cuir noir.
5 – Je m’attelais ensuite à faire monter la Kundalini en moi. Rien de plus simple, il suffit de penser aux femmes que vous avez aimées ou désirées dans votre vie.  Dans mon cas, le souvenir d’une belle nîmoise m’a été fort utile. Imprudemment, j’ai dû trop forcé la chose et matin je me suis retrouvé avec une bosse sur le pubis. Un muscle détendu, que sais-je ? Bref, je m’étais ouvert le troisième testicule avant le troisième œil…
6 –  A force de persévérance, palier par palier, j’ouvrais progressivement mes chakras. J’avais découvert un temple tibétain à 30km de chez moi perdu dans le bocage normand. Pendant, que j’assistais à un enseignement de Trinlay Rimpoché sur la vacuité, je sentais en moi monter cette énergie et m’attendais à tout moment à avoir un orgasme cosmique ou quoi encore, ce qui ne faisait pas très sérieux de ma part. Mais, le dernier soir de ces cours, en rentrant chez moi, coïncidence ou volonté inconsciente de ma part, j’atteignais le dernier chakra, la couronne au sommet du crâne.
7 – A partir de ce moment, tout devenait un jeu d’enfant. Un simple froncement de sourcil procurait les sensations les plus agréables comme de la drogue. Imaginer deux parties opposées du corps se rapprochant l’une de l’autre doit libérer peut-être des endomorphines ou que sais-je, en tout cas ça fait vraiment du bien.
8 – J’essayais d’autres techniques découvertes sur le web, comme me concentrer sur les sons internes comme des acouphènes. Un jour j’ai entendu distinctement un son comme les cloches du traineau du père noël… Là aussi ça vous surprend je l’assure…
9 – Une autre fois, un peu à la manière de ces vieux cadrans de téléphone, j’étais fatigué de mes exercices et j’ai tout relâché d’un coup. J’ai senti comme une aspiration interne suivi d’une montée irrésistible, je me suis demandé si je n’allais pas faire une crise cardiaque, et d’un seul coup une bulle blanche a explosé dans ma tête avec une super sensation comme j’imagine doit être une injection d’héroïne, je dis ça mais je n’ai  jamais essayé je vous rassure.
10 – Maintenant, je suis absorbé dans cette exploration comme devant un miroir. Ma vision du monde a radicalement changé. Il y a en nous des énergies incroyables et bienveillantes, ça j’en suis sûr. J’ai ouvert certaines portes, sur quoi vont déboucher les nouvelles, je ne sais pas mais c’est une belle aventure qui continue.

Voilà mon expérience depuis six mois. Chaque semaine apporte son lot de nouvelles petites sensations. J’ai découvert un art de la subtilité. Plus on se concentre sur l’effleurement des choses, sensations, couleurs, sons, saveurs etc.., plus le sentiment de plénitude est intense.

Heureusement, j’ai mis au point à partir de ces sensations internes une forme de massage des pieds très légère à base de pressions alternées, ce qui fait que je peux faire ressentir des choses aux gens  à qui j’en parle et du coup ils ne prennent pas pour un fou !
Je n’ai jamais rencontré Sylvie et Gérard, mais rien qu’en les écoutant, ces deux-là m’ont entraîné dans un monde bien surprenant et je tiens à les remercier par ce texte. » Arnaud

luctus ut ut diam eleifend consectetur Aenean venenatis Donec mi,